Comment connaitre les meilleurs modèles et marques de débroussailleuses ?

débroussailleuses

Ceux qui ont la main verte vous le diront. Pour bien jardiner, mieux vaut privilégier des outils de qualité. En matière d’équipements dédiés au jardinage, la débroussailleuse stihl est un bon allié. Comme son nom l’indique, c’est un outil qui s’utilise pour élaguer les buissons, couper les futaies denses et les broussailles tenaces.

Comment choisir sa débroussailleuse ?

En général, pour les outils de jardinage, il est important de bien s’assurer de la maniabilité du matériel. Il doit être simple à utiliser et à manœuvrer, en plus d’être léger. Le matériel doit être sécurisant pour l’utilisateur et doit permettre d’avoir un geste net et précis. La débroussailleuse stihl est un équipement qui répond à ces critères et mieux encore. Dans la gamme de la débroussailleuse portative, le rotofil stihl, qui peut être un outil thermique ou électrique, est idéal pour éclaircir les petites futaies, ou bien pour couper les broussailles épaisses, denses et/ou ronceuses. Le rotofil stihl est aussi l’équipement parfait pour les tontes sur des surfaces à pente ou les espaces vallonnés.

La débroussailleuse thermique stilhl : un outil simple pratique

Cet outil de jardinage à la qualité d’être simple et pratique : son maniement est facile. Premier avantage de cette débroussailleuse : son guidon à double poignée. Grâce à ce guidon, faucher les mauvaises herbes se fait avec une belle amplitude du geste. Le mouvement n’en est alors que plus coordonné en utilisant le rotofil stihl. Vous pouvez ainsi travailler sur une belle surface et de manière prolongée, sans pour autant vous fatiguer. Ensuite, le guidon est bloqué au quart de tour, ce qui permet un ajustement facile. Pour le rangement, on peut plier le guidon à un angle de 90 degrés et être transporté sans souci. Deuxième avantage : le démarrage facile. L’outil de tonte d’herbes démarre en effet aisément parce qu’il dispose d’un levier qui permet de l’amorcer sans soubresauts ni hoquets. Un amorçage en douceur donc, que ce soit pour un démarrage à chaud ou bien à froid. Troisième avantage de simplicité : l’outil est équipé d’un réservoir d’une capacité de 0,75 litre. Grâce à ce réservoir, le jardinier peut travailler longtemps et n’est pas obligé de se réapprovisionner fréquemment en carburant. Par ailleurs, comme le réservoir est transparent, on peut juger de visu le niveau du carburant. Enfin, un quatrième mais non moindre des avantages de ce matériel : les commandes sont coordonnées à partir d’une seule poignée multifonctionnelle. De cette manière, le jardinier n’a pas à passer d’une manette à une autre pour gérer le moteur. C’est à la fois un gain de temps, une meilleure rentabilité et un grand plus pour la sécurité.

Un outil de jardinage confortable et sécurisé

Simple et pratique, certes. Mais la débroussailleuse doit aussi être confortable au maniement et sécuritaire à l’usage : conditions sur lesquelles les concepteurs ont bien travaillé. Par exemple, les vibrations sur les poignées sont peu perceptibles, grâce à des ressorts et des tampons de caoutchouc, pour un maximum de confort et de sécurité. Cependant, le port d’un casque anti-bruit est recommandé pendant le travail. Autre exemple du confort et de la sécurité durant l’utilisation de la débroussailleuse : après la tonte ou entre deux coupes, le jardinier peut aisément mettre la stihl debroussailleuse en arrêt par un bouton au niveau du pouce. L’arrêt de la machine est instantané, ce qui est un gage de sureté. Le starter se repositionne automatiquement après la pression, ce qui en facilite aussi la mise en marche. Enfin, pour renforcer la sécurité et pour plus de liberté dans le geste, la débroussailleuse est équipée d’un harnais.

Stihl debroussailleuse : entretenir son outil de travail

Comment bien entretenir son matériel de travail ? Après chaque utilisation, il est important de toujours nettoyer les équipements : ce geste nécessaire permet d’en sécuriser l’usage mais aussi de garder nos outillages fonctionnels le plus longtemps possible. Quel que soit le type de débroussailleuse que vous utilisez, la règle principale est de toujours bien fourbir le plateau de coupe. Le nettoyage évite que les brins d’herbes et ronces fauchées, restés accrochées sur les carters ne corrodent le métal. Ensuite, prenez soin de toujours vérifier que les outils de coupe sont correctement nettoyés, serrés et rangés hors de portée des enfants. Avant l’usage, vérifiez le niveau d’huile, de carburant et le filtre à air. Pendant que vous débroussaillez, jeter de temps en temps un coup d’œil sur l’entrée d’air qui ne doit pas être bouchée. Certaines pièces de votre debroussailleuse thermique stihl doivent être vérifiées régulièrement. C’est le cas du filtre à air qui exige un nettoyage au troisième plein de carburant ; la bougie qui doit être remplacée tous les ans ; la vidange qui doit également être réalisée annuellement. Enfin, si vous optez pour une tondeuse autoportée ou bien tractée, soyez toujours au fait de l’état des courroies de votre équipement.

Quels accessoires pour accompagner la debroussailleuse thermique stihl ?

Rien de mieux que d’avoir à portée de main tous les accessoires nécessaires pour travailler tranquillement, sans perdre de temps. Pour que la panoplie soit complète, un outil de débroussaillage s’accompagne de plusieurs accessoires, en fonction des différentes situations. Pour venir à bout des gros buissons noueux avec votre debroussailleuse stihl, prévoyez l’ajout d’une scie circulaire munie de dents douces ou d’un couteau de broyage pour les végétations les plus tenaces et difficiles à couper. Pour les herbes plus fines et ligneuses, le jardinier peut avoir recours à un couteau circulaire anti-projection. Avec ses quarante dents, ce type de couteau fauche l’herbe sans propulser les brindilles. Pour les grands fauchages, il est conseillé de choisir une scie circulaire, mais à dents plus acérées. Pour la coupe d’herbe sèche, on utilisera un outil spécial : un couteau à herbe de format circulaire et surmonté de huit dents pointues. Enfin, pour les accessoires de sécurité, le jardinier doit se munir de quelques incontournables. Visière intégrale de protection auditive ; harnais avec coussin de protection et indépendant de la ceinture ; protège-mains composés d’une paire de poignées avec pour fonction de protéger les mains et les bras contre les jets d’herbes coupées; gants fermés au Velcro, avec un système d’aération et des bandes réfléchissantes ; casque antibruit avec une protection à hauteur de 104 dBA : autant d’accessoires utiles dans le sac à dos du parfait jardinier.

Acheter des pièces de rechange pour sa trançonneuse
Les critères à connaître avant d’acheter un taille-haie