Du bois pour alimenter votre chauffage d’appoint

bois
Parmi toutes les sources d’énergie à votre disposition pour chauffer votre maison, le bois reste incontestablement la préférée des Français. Il ne s’agit pas d’un simple effet de mode car cette tendance dure depuis des décennies et elle ne semble pas s’atténuer avec le temps. Quelles sont les raisons à l’origine d’un tel succès ? Comment mettre tous les atouts de votre côté lorsque vous effectuez vos achats ? Quelles sont les astuces à connaître pour gagner davantage en confort ? Vous trouverez réponse à l’ensemble de ces interrogations en vous plongeant dans le texte ci-dessous.

Une importance source d’énergie renouvelable

L’attrait de l’Homme pour le chauffage au bois remonte à la nuit des temps. Il s’agissait même de la première énergie utilisée dans l’histoire. Le feu permettait bien entendu d’avoir plus chaud et de cuire la nourriture. Il protégeait également la tribu en éloignant les animaux féroces qui la menaçaient durant la nuit. Plus tard, il a aussi été utilisé pour manier les métaux et fabriquer des objets. Durant ces temps anciens, le feu était absolument vital pour l’Homme. Sans lui, son espérance de vie était fortement menacée.

Un peu plus tard, l’Homme a continué à se servir de cheminée ou de poêle tant et si bien que l’approvisionnement en matière première a été fortement menacé. En effet, à la fin du XVIIIᵉ siècle, une large majorité des forêts françaises avait été déjà déboisée. Pour éviter la pénurie, une large politique de reboisement avait été décidée. De plus, d’autres énergies étaient proposées à l’image du gaz ou des dérivés du pétrole.

Aujourd’hui, les produits issus de la filière représentent tout de même plus du tiers de la totalité des énergies renouvelables consommées sur le territoire national. Et tout porte à croire que cette tendance va se confirmer au cours des années à venir. Leur utilisation reste cependant largement minoritaire face à l’énergie électrique notamment puisqu’elle représente à peine plus de 5 % de la consommation nationale cumulée d’énergie primaire. Ils présentent tout de même le séduisant avantage de réduire fortement la pollution de l’air aux particules fines provoquée par la combustion des sources d’énergie.

Cette rapide présentation vous a mis l’eau à la bouche et vous désirez en apprendre encore davantage ? Dans ce cas, ne vous privez pas de visiter le site bois-brazeco.com. Vous accéderez à de précieuses informations sur tous les produits (bûches, pellets, granulés etc). Vous aurez même la possibilité de commander directement en ligne et de vous faire livrer chez vous ou dans un point relais. Profitez également de leurs tarifs particulièrement intéressants !

Apprendre à reconnaître les meilleures essences

Lorsque l’on s’intéresse de près à cette énergie, on s’aperçoit assez rapidement que toutes les essences ne donnent pas le même rendement. Par conséquent, la sensation de chaleur dégagée ainsi que sa durée varient fortement d’une espèce à l’autre. Pour votre portefeuille, cela peut alors se traduire par de lourdes dépenses. Pour éviter de tomber dans ce piège grossier, il suffit de vous orienter directement vers les essences les plus performantes.

Cette différence s’explique en grande partie par le taux d’humidité. Ce dernier est particulièrement bas chez les arbres appartenant aux groupes des « feuillus ». Il s’agit surtout du chêne, du hêtre, du bouleau, du frêne, de l’orme ou encore de l’érable. Les résineux (comme le sapin par exemple) sont eux aussi des essences disposant d’un pouvoir calorifique particulièrement intéressant. Cependant, ils présentent également l’inconvénient de concentrer beaucoup de sève qui peut encrasser vos appareils lors de la combustion.

Si choisir avec soin l’essence est important, il ne faut pas négliger non plus de vérifier si le produit que vous avez choisi est véritablement sec. Pour cela, vous pouvez opter pour un appareil conçu spécifiquement à cet effet et appelé hygromètre. Il vous en coûtera à peine une trentaine d’euros pour l’acquérir. Vous pouvez également frapper deux bûches l’une contre l’autre. Si vous entendez alors un bruit sourd, vous pouvez en conclure que le produit présente encore un taux d’humidité trop élevé pour servir de combustible.

Réfléchir à votre installation

Avant de penser à constituer votre stock de combustible, il est primordial de bien réfléchir à votre installation. Celle-ci devra en effet être en capacité de fournir une puissance à la fois suffisante et homogène pour la surface que vous aurez définie. Un tel fonctionnement vous apportera alors de la chaleur et une agréable sensation de confort dans votre habitation.

Pour cela, vous allez devoir prendre plusieurs critères en considération à commencer par la qualité de l’isolation du logement. Si cette dernière se révèle trop défaillante, préférez investir tout d’abord dans des travaux pour la réhabiliter sous peine de consommer beaucoup de combustible sans jamais ressentir du confort. Ne négligez pas non plus le climat local. Il semble évident que vous aurez besoin de davantage de puissance à Lille qu’à Bastia ! Enfin, ne sous-estimez pas non plus l’importance de l’esthétique. Votre appareil doit s’intégrer du mieux possible au sein de votre espace intérieur.

Avant d’investir, renseignez-vous bien au sujet des diverses aides financières proposées par le Gouvernement. Certaines d’entre elles sont tout à fait utilisables dans le cadre d’une conversion vers une énergie renouvelable.

Quels sont les intérêts des bûches compressées

Depuis quelques années, les industriels diversifient leurs gammes en intégrant de nouveaux produits. C’est par exemple le cas des bûches compressées. Si au premier regard, rien ne distingue ces produits de leurs homologues naturelles, les experts notent tout de même certaines différences. Le produit compressé va par exemple fournit une flamme plus intense lors de sa combustion. La montée en température se fera également de manière accélérée.

Vous remarquerez également sans doute l’existence de deux types produits compressés. L’un est conçu pour être utilisé durant la journée et l’autre pendant la nuit. Ce dernier se consume lentement tout en alimentant de manière contenue le feu. Attention, en revanche, la chaleur restituée est beaucoup plus faible ! Par conséquent, s’en servir toute la journée (en remplacement des produits conçus pour la journée) pour apporter de la chaleur à votre logement n’est assurément pas une idée que l’on pourrait qualifier d’excellente. De plus, vous vous apercevrez rapidement que vous ferez aucune économie en procédant de la sorte.

Quelques astuces pour optimiser le rendement de votre système de chauffage

Il est important d’entretenir régulièrement votre appareil. D’une part, il s’agit d’une obligation légale sans laquelle vous ne pourrez pas prétendre à une indemnisation de la part de votre assureur en cas de sinistre. De l’autre, en le nettoyant régulièrement, vous prolongerez sa durée de vie tout en maintenant une capacité élevée à produire de la chaleur. Attention, certaines localités imposent non pas un seul ramonage chaque année mais bien deux ! Veuillez vous renseigner auprès de votre mairie pour connaître la législation qui s’applique chez vous.

Dans un deuxième temps, choisissez avec grand soin votre combustible. Orientez-vous en priorité vers des professionnels sérieux et reconnus. Pour les trouver, n’hésitez pas à faire fonctionner le bouche-à-oreille ! Demandez à vos proches (amis, voisins etc) le nom de leur fournisseur. N’hésitez pas non plus à comparer les tarifs et attendez le printemps et l’été pour profiter des meilleures offres. Une fois que vous serez livré, pensez à bien stocker votre marchandise dans les meilleures conditions possibles. Le local devra nécessairement être à l’abri de l’humidité. Il lui faut également être bien ventilé. N’oubliez pas en effet que ce produit demeure avant tout une matière vivante qui continue à se modifier même durant le stockage.