La consoude : propriétés et utilisations au jardin

Propriétés de la consoude

Actuellement, il est plus efficace et éthique d’utiliser des engrais naturels à la place des engrais chimiques synthétiques. Sans plus besoin de produits exorbitants, il est possible de concevoir des fertilisants et des engrais liquides grâce aux plantes ordinaires mais vertueuses. La consoude figure parmi ces plantes à propriétés exploitables et avantageuses. Selon les différentes manières d’utilisation, elle procure de nombreux bienfaits tant pour le sol que pour les plantes.

Propriétés de la consoude

La consoude est une plante vivace herbacée. Parmi diverses variétés existantes, celle connue scientifiquement sous le nom de consoude officinale est la plus employée. Elle possède d’autres appellations comme la langue de vache, grande consoude, confée, etc. Cette plante possède des feuilles pétiolées qui mesurent de 50 à 80 cm et qui comportent des poils rêches. Ce sont ces poils piquants qui les différencient des feuilles de la digitale. De surcroît, il s’agit d’une plante pérenne dans le jardin qu’il suffit de cultiver afin d’en avoir pendant plusieurs années. Quant à sa composition, la consoude est une plante très riche. Comme toutes les herbes vertes, elle est composée de plusieurs acides aminés (méthionine, tryptophane, isoleucine, …), de minéraux (le trio N, P, K), de divers oligo-éléments (zinc, bore, cuivre, …), des tannins, des phytohormones, des vitamines ainsi que des alcaloïdes. En raison de ses multiples propriétés, la consoude est très impressionnantes et est utilisée via des méthodes très variées.

Utilisation de la consoude au jardin

La consoude a toujours été  appréciée dans la médecine traditionnelle pour ses vertus. Elle est aussi utilisée dans de nombreux plats culinaires. Cependant, sa consommation doit être occasionnelle pour éviter les lésions irréversibles du foie causées par les alcaloïdes pyrrolizidiniques. Hormis ces deux usages, il est fréquent de l’employer au jardin et de profiter de ses précieux composants.

La première forme d’utilisation est le paillage. Les feuilles ainsi que les tiges fleuris de consoude peuvent servir de paillage pour les plantes gourmandes. Elles peuvent être placées au pied des plantes pour les couvrir ou mises au fond du trou de plantation come fertilisant. Les consoudes peuvent être également utilisées en tant qu’engrais liquides : purin de consoude. Cette manière permet de bien puiser tous les éléments dans les parties aériennes de la plante et les diluer dans l’eau. Les purins servent à fertiliser et à revitaliser. Autrement, les consoudes peuvent être un des composants du compost. Il s’agit d’un meilleur activateur de compost.

Préparation de purin de consoude

Parmi les différentes méthodes d’utilisation de ces grandes herbes, son usage en tant que purin est la plus prisée du fait de son efficacité. Parmi les recettes d’élaboration de purin de consoude, en voici-une qui est très pratique et facile à réaliser chez soi.

  • Couper la plante entière en laissant 5 cm au sol.
  • Trancher les parties aériennes incluant feuilles, tiges, fleurs grossièrement.
  • Peser les matières tranchées puis les mettre dans un grand récipient ; soit du bois, soit du plastique mais jamais du métal
  • Pour 1 kilo de consoude, veuillez rajouter 10 litres d’eaux (eaux de pluie, de ruisseaux ou de puits) ; les eaux de robinets contenant de chlore sont hors d’usage.
  • Couvrir le récipient en laissant une légère aération pour fermenter le mélange.
  • Remuer de temps en temps (deux fois par semaine)
  • Le purin est prêt après 2 ou 3 semaines en période chaude. En période hivernale, il est préférable d’attendre 1 mois.
  • Filtrer le purin et faire en usage durant les 15 jours à venir.
  • Diluer le purin avant toute utilisation (diluer à 5% avant de pulvériser sur la plante, à 10 % pour l’arrosage des pieds)

Toutefois, il est important de savoir différencier le purin et la décoction. Cette dernière supporte un traitement thermique et ne subit pas de fermentation.

Avantages du purin de consoude

Un des avantages de l’utilisation de la consoude est qu’elle est une alternative moins coûteuse et biologique. Effectivement, qu’il s’agisse d’une agriculture conventionnelle ou biologique, la consoude est toujours adaptée au jardin.

Elle présente des bénéfices tant pour le sol que pour les plantes. Comme paillage, elle apporte plus de nutriments au sol afin que les plantes puissent les puiser selon leur besoin. En raison de sa richesse en potasse et en phosphore, la consoude est essentielle dans la plantation des légumes. Par ailleurs, le bore et les vitamines favorisent la floraison des solanacées (poivrons, tomates, etc.) et les cucurbitacées (courgettes, melons, …). Le purin de consoude présente également de grands intérêts. Les purins sont des excellents revitalisants et phytostImulants. Le purin de consoude dilué 5% aide à la cicatrisation des tissus des plantes et évite leur infection. De plus, les éléments nutritifs agissent en synergie avec ceux de la plante et contribuent ainsi à augmenter leurs défenses naturelles. Pour le sol, cet extrait fermenté est avantageux pour les microorganismes du sol ; il attire les vers de terre qui rendent les sols plus fertiles.

Boites aux lettres et signalétiques extérieures : misez sur la robustesse et sur l’originalité !
Le grand retour des hamacs et autres accessoires détente !