Piscine extérieure en dur : quelles démarches et quels travaux prévoir ?

L’été arrive et vous pouvez enfin réaliser votre rêve de disposer de votre propre piscine dans votre propriété, grâce à l’argent que vous avez mis de côté. Il faut savoir que ce projet requiert de la préparation, tant au niveau des démarches administratives auprès des autorités locales, que pour les travaux proprement dits.

Piscine en dur : les principaux avantages

Une piscine en béton est construite sur mesure et peut être formée à pratiquement n’importe quelle taille ou forme, ce qui n’est pas le cas des piscines hors sol ou en préfabriqué.

Construire un tel équipement prend généralement plus de temps que n’importe quel autre type de piscine : généralement entre trois et 12 semaines. Cependant, rassurez-vous, cela vous offre des avantages au niveau solidité et pérennité. En fait, de nombreuses piscines en béton encore en service datent de plus de 50 ans. Et, contrairement à tout autre type de piscine préfabriquée, les piscines en dur existantes peuvent être rénovées, agrandies et remises au goût du jour.

 Construire une piscine en béton : démarches et autorisation

Les piscines en dur sont soumises aux réglementations en matière de construction et de zonage, comme tout autre projet de rénovation. Par conséquent, vous devez demander un permis de construire et recevoir l’approbation des autorités locales avant de commencer tous travaux.

La réglementation varie d’une ville à l’autre, mais vous devez généralement respecter certaines distances entre la piscine et les limites de la propriété, les fosses septiques, les puits, les conduites d’égout, les zones humides, etc. Il existe également des codes concernant les mesures de sécurité.

 Les travaux à prévoir pour installer une piscine en dur

Les travaux de construction d’une piscine en dur commencent par la délimitation de l’emplacement. Par la suite, vous aurez besoin de machines pour effectuer les déblais et l’évacuation des terres.

Ensuite, il va falloir penser au drainage pour faciliter le ruissellement des eaux et éviter les remontées capillaires. Vous devrez aussi disposer à l’avance de certaines pièces à sceller dans le béton, composées de supports qui traversent la paroi et de dispositifs à visser dans la paroi. Vous devrez également définir l’emplacement d’un petit local technique à proximité du bassin. Cette distance déterminera, avec d’autres facteurs, la puissance de la pompe.

Bien que nécessitant des travaux d’envergure, construire une piscine en dur présente de nombreux avantages, notamment la possibilité d’adapter la taille et la forme du bassin à la configuration de votre propriété.

Gouttières, récupérateurs de pluie : les différentes manières de gérer l’eau dans son jardin
Les douches solaires : l’accessoire pas cher pour se rafraîchir l’été !